Avertissement

Pour des raisons organisationnelles certaines informations disponibles sur le site ne sont plus actualisées pour le moment. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les plus brefs délais.

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale 2022-2024

 « Agir ensemble pour mieux vivre dans votre commune »


Cette déclaration de politique communale 2022-2024 se veut être la traduction des projets concrets que la nouvelle équipe souhaite mettre en œuvre au profit et dans l'intérêt des Chièvrois d’ici 2024. Il s’agira à la fois de répondre aux défis d’aujourd’hui mais aussi à ceux qui s’annoncent, à savoir promouvoir le développement harmonieux et durable de notre Cité, tout en préservant son caractère rural et en proposant une offre de services communaux complète et appropriée à tous les Chièvrois tout en répondant aux conséquences du dérèglement climatique et à la perte de biodiversité.

Cette DPC se voudra également inclusive en associant le CPAS de Chièvres dans la démarche.

Cette DPC se déclinera par la suite sous la forme d’un nouveau PST qui visera à procurer à l’administration et à sa population, les lignes directrices d’un plan de l’action communale pour les années à venir, et à tout le moins pour le reste de la législature 2022-2024.

  1. POLITIQUE SOCIALE, PERSONNES HANDICAPÉES ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

  • Soutenir davantage le CPAS et les actions qu’il mène
  • Garantir un financement adéquat au CPAS pour qu’il puisse assumer ses différentes missions
  • Garantir l’accessibilité des PMR à l’ensemble des bâtiments publics
  • Mise en place d’un plan Grand Froid
  • Mise en place d’un plan Canicule
  • Offrir la gratuité de la soupe dans l’enseignement avant de tendre vers des repas scolaires gratuits pour les personnes nécessiteuses.
  • Poursuivre cette politique de soutien du CNCD 11 11 11
  • Renforcer le partenariat Nord-Sud mis en place avec Al Rowwad, structure palestinienne visant à libérer les jeunes palestiniens par la culture et la formation
     
  1. ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT :

  • Intensifier la collaboration avec IDETA dans le cadre de la Convention des Maires ayant pour objectif la réduction de nos émissions de Gaz à effet de serre. Finaliser la mise en place d’un PAED.
  • Etablir un cadastre des besoins énergétique pour favoriser les investissements qui diminuent la consommation d’énergie. Mettre en place une politique de remplacement de nos diverses chaudières au mazout (et dans un second temps, au gaz) par des alternatives moins polluantes.
  • Soutenir les initiatives d’achats groupés d’énergie pour minimiser l’impact budgétaire sur les ménages.
  • Tendre vers une meilleure consommation d’énergie en matière d’éclairage public. (Réduire le temps d’illumination de l’éclairage décoratif (églises, bâtiments publics,…)).
  • Mettre en place une politique de sensibilisation de nos écoliers et de nos jeunes (cf. le partenariat proposé par la Maison de la laïcité d’Ath) aux thématiques prioritaires que sont l’environnement et l’énergie (ex. Championnat des Energies renouvelables  d’Ideta)
  • Répondre aux UREBA à venir (isolation CCS Ladeuze, remplacement des chaudières mazout par alternatives moins polluantes), intensification des primes « énergie » pour les citoyens.
  • Soutenir les projets d’économie circulaire, de biométhanisation …
     
  1. FINANCES

  • Avoir une gestion qui garantisse des finances saines de la commune et n’hypothèque pas son avenir.
  • Focaliser les investissements sur des projets subventionnables
     
  1. DÉMOCRATIE, CITOYENNETÉ ET GOUVERNANCE

  • Avoir un budget participatif pour associer les citoyens à la définition des projets (La Payelle, Les Sablières, …)
  • Communiquer régulièrement vers la population par le biais des réseaux sociaux mais également par le bulletin communal et organiser la diffusion des conseils communaux en audiodescription.
  • Réinstaurer la collégialité dans la gestion communale.
  • Développer une meilleure collaboration avec les communes voisines et intercommunales (mobilité, PAED, Alimentation saine, locale pour nos cantines scolaires, les repas de nos crèches, écoles et distribués par le CPAS)
     
  1. MOBILITÉ

  • Mettre en œuvre la sécurisation du déplacement des élèves de l’école Saint-Joseph (Rue du Château – Rue Notre Dame)
  • Mettre en œuvre une politique de sensibilisation et de réfection de la mobilité douce, les pistes cyclables et la réhabilitation des sentiers. Réhabiliter le sentier 99 et avancer dans la concertation avec les riverains pour le chemin n°1 en intégrant les besoins effectifs de la démarche (si 1 mètre suffit, inutile d'en prendre 6).
  • Aménager le tronçon de l'ancienne ligne 81 entre Ladeuze et Ormeignies en préravel ou tronçon piéton (en concertation avec les propriétaires concernés)
  • Mettre en œuvre une politique globale de mobilité (avec un objectif principal de sécurité) en visant la réduction du trafic de transit des poids lourds (> 5 T) (action avec les communes voisines).
     
  1. TRAVAUX PUBLICS :

  • Mettre en place un cadastre du charroi technique (anticiper les investissements nécessaires)
  • Planifier le remplacement du charroi communal
  • Planifier les travaux récurrents (fauchage tardif, sentiers, bords de route, accotement,....)
  • Réaménager/sécuriser les berges de l'étang de Hoves (budget à revoir, recherche de subside, Infrasports....), avec une vision globale, en collaboration avec HIT
  • Programmer le futur PIC : réfection de la rue Royale, de la rue de l’Eglise, de la rue des Haud’Oignons, de la piste cyclable Grosage-Ladeuze, politique de remplacement des chaudières fossiles par renouvelable)
     
  1. JEUNESSE ET SPORT :

  • Développer une véritable politique d’accès des jeunes à l’information (faciliter l’accès aux nouvelles technologies de l’information par exemple par le biais de la bibliothèque et de l’EPN,..) via une collaboration étroite à mettre en œuvre entre le Service Jeunesse et ses services.
  • Finaliser la mise en place du Centre Sportif local Intégré et poursuivre son extension.
  • Développer les lieux d’activité sportive pour tous dans tous les villages
     
  1. ENFANCE ET PETITE ENFANCE

  • Être attentif aux plans cigognes afin d’augmenter l’offre de places en crèches. Veiller à augmenter la capacité d’accueil via des services de garderies (ex La Babillarde)
  • Tendre vers une alimentation saine et durable
  • Tendre vers la gratuité des activités parascolaires
     
  1. TROISIÈME ÂGE

  • Valoriser le rôle du « Conseil consultatif communal des aînés » dont l'objet doit être plus large que les loisirs afin de répondre aux besoins spécifiques des aînés dans les domaines des prestations de service, de transport public, de logement et d’urbanisation, de soins, de participation citoyenne.
  • Organiser des rencontres intergénérationnelles.
     
  1. PATRIMOINE ET CULTURE

  • Veiller au bon suivi du dossier "L'Envol" en impliquant les citoyens et les associations des deux communes
  • S’assurer la collaboration optimale entre les différentes organisations pour la programmation d’évènements culturels.
     
  1. AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE 

  • Multiplier et embellir les espaces publics (lieux de rencontre, espaces favorables au développement de la biodiversité, potagers urbains, plaines de jeux, espaces sports …) et ce, dans tous les villages.   Mettre en place les projets de réaménagement et d’embellissement faisant la place belle au verdissement des différents quartiers de l’entité (place de TSM, terrain face à l’ancienne gare de Huissignies, rue des Hauts Arbres, Cité LA Payelle/Rue Jean Brésart, terrains jouxtant le Musée de la Vie rurale de Huissignies, rue de la Biderie, …)
  • Développer des petits espaces de jeux dans les cœurs de villages
  • Intensifier la politique initiée en matière de respect de l'environnement (mise en place des actions proposées par le PCDN (creusement des mares de Vaudignies et Tongre Notre Dame – projets PCDN 2021- verdissement général de l’espace public (dont les cimetières Nature),...
  • Opérationnaliser la position de la Conférence des Bourgmestres liée au climat. Réaliser des aménagements permettant de réduire les nombreuses inondations rencontrées à Chièvres et dans les différents villages, en concertation avec les riverains et les agriculteurs concernés. Programmation en 2022 de rencontres sur le terrain avec les agriculteurs et victimes des inondations afin d’avancer sur la mise en œuvre de solutions locales adaptées (fascines,….) (sous l’égide du Conseil consultatif agriculture)
  • Avancer prioritairement au niveau de la mise en place des aménagements préventifs en termes d’inondations (tels que prévus par le GISER et IPALLE notamment : fossé à redents au sentier de la vierge, ZIT prévue à la rue J. Brésart, …)
  • Avoir une réflexion par rapport au devenir de nos terres agricoles (propriétés du CPAS et autres institutions publiques) dans le cadre du projet « Terre en vue »
     
  1. ÉCONOMIE, DÉVELOPPEMENT RURAL, COMMERCE, EMPLOI ET TOURISME :

  • Encourager notre population à consommer local. Soutenir les commerçants locaux par le biais notamment d'aide ponctuelle logistique (portrait d'un commerce dans le bulletin par exemple). Mais aussi prévoir une ou deux actions annuelles type braderie, salon des artisans et commerçants style midi-minuit (au sein de l'Administration Communale)
  • Faire en sorte que notre belle ville soit attractive par le biais d'un bel évènement annuel
  • En fonction des besoins, mettre en place d'un espace co-working
     
  1. RESSOURCES HUMAINES ET SERVICES PUBLICS :

  • Réaliser un cadastre des besoins en matière de personnel 
  • Favoriser la statutarisation du personnel communal dans des conditions objectives
  • Définir des fiches de fonctions claires et mettre en place une politique d’évaluation continue du personnel administratif et technique. L’évaluation continue est un outil de gestion préalable à l’obtention d’un personnel motivé et valorisé ;
     
  1. SÉCURITÉ ET PROPRETÉ:

  • Améliorer la qualité de l’espace public, qui renforce tant la sécurité subjective (éclairage ...) qu'objective (lutte contre le stationnement illégal, la vitesse excessive – utiliser massivement le radar préventif communal…) ; lutter contre les « petites incivilités » (tags, dépôts clandestins, vandalisme, agressivité verbale ou au volant, bruits,...), à la fois en assurant un réel suivi du dossier, en les poursuivant (former un fonctionnaire agent-constateur complémentaire) et en les prévenant
  • Soutenir les agriculteurs locaux via une réflexion quant à une aide à apporter par rapport à la gestion des plastiques utilisés pour l’ensilage;
     
  1. BIEN-ETRE ANIMAL :

  • Développer une politique menée en matière de lutte contre toute maltraitance animale, en concertation étroite avec la Police locale et l’UBEA ;
  • mettre en place un cimetière pour animaux 
     

Cette déclaration de politique communale n’est pas exhaustive tant il faut être à l’écoute de la population et en vertu du principe de continuité et de changement du service public.

 

C’est à la fois aux mandataires communaux, aux Services communaux et aux Chièvrois eux-mêmes qu’il appartiendra de s’approprier la démarche, pour que notre Ville de Chièvres soi encore plus demain qu’aujourd’hui un endroit où il fait bon vivre !

Actions sur le document
Visuel